Nettoyage de la fluorite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nettoyage de la fluorite

Message par Kévin le Mar 20 Déc - 21:24

Le 6 avril , jeannie demandait :

"L'acide fluorique est réputé pour bien nettoyer la fluorite. Cependant ce produit est d'achat difficile, cher et en outre très dangereux. Twisted Evil
Connaissez-vous un autre produit abordable, de manipulation moins dangereuse pour bien nettoyer la fluorite (souvent problème de limonite) et avoir de beaux cristaux bien visibles. On m'a parlé de l'eau de javel.
J'ai essayé sans beaucoup de succès mais je n'ai peut-être pas laissé assez longtemps. Idea
Si vous pouvez m'aider , j'attends vos réponses Merci Smile "

C'est luc qui lui a répondu :

"Fluorine (ou fluorite, spath fluor): elle est insoluble dans HCl et HF, faiblement
attaquée par H2SO4. Pour les échantillons encroûtés d'oxyde de fer, il est préférable
d'utiliser la méthode au dithionite plutôt que HF qui peut laisser des traces indélébiles.
La fluorine est sensible aux chocs thermiques : elle peut se décolorer et/ou se cliver.
L'eau de nettoyage et de rinçage doit être à température ambiante pour éviter tout
risque de clivage. L'utilisation de la cuve à ultrasons provoque la destruction à cause
du clivage important de la plupart des cristaux. Le nettoyage mécanique n'est pas
recommandé du fait de la dureté de la fluorine (4) ; c'est un minéral fragile.

L'acide chlorhydrique (HCl) :
Les vapeurs sont toxiques ; il ne faut pas les respirer. La manipulation de cet acide
se fait avec des gants et des lunettes. HCl est corrosif. Il ne faut pas le jeter dans les
conduites car il peut endommager la tuyauterie.
HCl sert à éliminer la calcite et la plupart des carbonates. L'action de l'acide
provoque une vive effervescence par le dégagement de dioxyde de carbone (CO2). On
conserve HCl dans un récipient en plastique ou en verre (jamais en métal car HCl
réagit avec des métaux) ; il faut cependant vérifier de temps en temps si le plastique
n'est pas rongé.
Pour la dilution, on verse doucement et régulièrement l'acide dans l'eau et jamais
l'inverse. Souvent, pour les encroûtements, on utilise HCl en solution diluée à 5 ou
10%. On peut diluer les solutions concentrées de la façon suivante :
-1 volume d'acide concentré dans 3 volumes d'eau pour avoir une solution
concentrée,
-1 volume d'acide concentré dans 10 volumes d'eau pour avoir une solution
diluée.
Les éclaboussures d'acide peuvent être neutralisées par de la poudre de calcite (de
calcaire) ou du bicarbonate de sodium. Lors d'une manipulation, on peut disposer des
feuilles de papier journal autour du récipient dans lequel on traite l'échantillon car les
éclaboussures dues au bouillonnement peuvent être abondantes.

Méthode au dithionite ou méthode de Mehra et Jackson :
Cette méthode mise au point par Mehra et Jackson a été améliorée par Waller et M.
Hansen. Elle permet de décaper les incrustations d'oxyde de fer (limonite, goethite) et
attaque peu les carbonates, d'où son intérêt. Il ne faut bien sûr pas utiliser cette
méthode pour un dépôt de limonite sur de la goethite car la goethite porteuse serait
attaquée.
On prépare d'abord une solution tampon pour le nettoyage :
- 28 grammes de bicarbonate de sodium (NaHCO3).
- 59 grammes de citrate de sodium (NaCOO)3C3H4OH, 2H2O).
Ensuite, on met tous ces éléments dans une solution de 1 litre d'eau distillée tiède.
Une fois que la solution est homogène, elle est prête. On place alors l'échantillon à
nettoyer dans un récipient (en verre ou en plastique) et on l'immerge dans la solution
tampon. Il est important de noter le volume de solution tampon utilisée.
Ensuite, on ajoute 1 gramme de dithionite (Na2S2O4) pour 30 mL de solution
tampon. On procède en ajoutant progressivement le dithionite, gramme par gramme,
toutes les 5 minutes, à la surface de la solution.
On laisse l'échantillon immergé dans le récipient fermé (à cause de la forte odeur de
choux-fleur pourri) durant 24 heures. De temps en temps, on peut remuer la solution.
Au bout de 24 heures, l'échantillon peut alors être retiré puis rincé avec un peu de
solution tampon. On le lave ensuite abondamment à l'eau. Il ne faut pas hésiter à laver
l'échantillon longtemps. Enfin, il faut bien le sécher.
Si l'échantillon est totalement décapé, le nettoyage est terminé.
Si ce n'est pas la cas, il faut recommencer l'opération de 24 heures.
Lors du nettoyage, du SO2 est synthétisé dans la solution pour réduire les ions
ferriques. La désintégration du SO2 provoque la formation de soufre qui peut gêner le
nettoyage. Pour freiner la désintégration du SO2, il faut opérer à basse température (t°
ambiante) et dans un récipient fermé.
Le dithionite de sodium se conserve dans un récipient étanche. Cristallisé et sec, il
est stable. Par contre, en solution, il est instable.
Autrefois appelé hydrosulfite de sodium, le dithionite de sodium s'obtient par
réduction du sulfite acide (NaHSO3) en solution par le zinc.
avatar
Kévin
Admin

Masculin Nombre de messages : 126
Age : 27
Localisation : Arlon
Date d'inscription : 20/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage de la fluorite

Message par Manu le Dim 26 Fév - 1:11

Salut Kevin.

J’ai justement des minéraux a nettoyer, je vais utiliser c’est divers méthode… Si pas de nouvelle de moi, inquiétez vous. Merci.

Manu drunken .
avatar
Manu

Nombre de messages : 53
Localisation : Arlon, Belgique.
Date d'inscription : 08/02/2006

http://members.befr.ebay.be/ws/eBayISAPI.dll?ViewUserPage&us

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage de la fluorite

Message par Kévin le Dim 26 Fév - 11:32

Lool protèges-toi bien tongue
avatar
Kévin
Admin

Masculin Nombre de messages : 126
Age : 27
Localisation : Arlon
Date d'inscription : 20/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage de la fluorite

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum