Détermination d'un minéral

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Détermination d'un minéral

Message par Kévin le Mar 20 Déc - 21:32

L'échelle de dureté de Mohs

Il existe une classification des minéraux par leur dureté. Cette classification empirique est due à Mohs, et contient 11 niveaux de dureté définis par des minéraux étalons. Voici cette échelle:

-------------------------------------------------------------------------------------
0 Matériau non solide (liquide) Rayables à l'ongle
1 Talc
2 Gypse
-------------------------------------------------------------------------------------

3 Calcite Rayables au couteau
4 Fluorite
5 Apatite
-------------------------------------------------------------------------------------
6 Orthose Rayent le verre
7 Quartz
8 Topaze
9 Corindon
10 Diamant
-------------------------------------------------------------------------------------

Cette classification est utilisée en pratique pour déterminer la nature d'un minéral. Il est en effet facile de le comparer à des étalons de dureté (l'ongle, le verre, l'acier ...). Cela permet souvent de distinguer des minéraux que leur couleur ou leur aspect ne permet pas de différencier.

La couleur de trace

On utilise aussi la couleur de la trace des minéraux. Il s'agit de réaliser sur une tablette de porcelaine dure une trace du minéral par friction et d'en observer la couleur. Beaucoup de minéraux même colorés ont une trace incolore, mais certains ont des couleurs de traces caractéristiques. Voici quelques exemples :

Trace blanche ou peu colorée, minéraux plus durs que la porcelaine : Quartz, Halite (sel), Calcite, Fluorite ...

Trace bleu clair à bleu vert Azurite, Lapis lazuli

Trace rose à rouge-brun Cinabre, Cuprite, Hématite

Trace jaune pâle, orange à ocre Réalgar, Or natif

Trace brun-jaune à marron Blende, Goethite, Rutile

Trace vert pâle, vert-bleu, vert-gris à vert-noir Chlorite, Malachite

Trace grise à noire Graphite, Stibine, Galène, Chalcopyrite

L'analyse chimique

Enfin, lorsque l'on se trouve devant une pièce difficile à identifier, voir d'un type encore inconnu, il reste la possibilité de réaliser une analyse des constituants chimiques du minéral considéré. Cette méthode est la plus directe mais aussi la plus lourde à mettre en oeuvre. Mais dans certains cas, c'est la seule qui permet d'aboutir à la reconnaissance exacte de la nature d'un minéral.







Dernière édition par le Mer 15 Mar - 13:38, édité 1 fois
avatar
Kévin
Admin

Masculin Nombre de messages : 126
Age : 27
Localisation : Arlon
Date d'inscription : 20/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détermination d'un minéral

Message par lateigne le Mar 14 Mar - 21:22

super kevin,
mais je pense qu'il serait plus juste de dire:
Détermination d'un minéral Wink
avatar
lateigne

Nombre de messages : 18
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 08/03/2006

http://pageperso.aol.fr/lilyrose8273/page5.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détermination d'un minéral

Message par Kévin le Mer 15 Mar - 13:36

Oui merci Evil or Very Mad

J'avoue avoir des probs parfois , pour savoir lequel employer.

merci ! Very Happy
avatar
Kévin
Admin

Masculin Nombre de messages : 126
Age : 27
Localisation : Arlon
Date d'inscription : 20/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détermination d'un minéral

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum